Rechercher
  • François

UNE EXPÉRIENCE MAGIQUE

Être community manager de la Foire du Livre, c’était ma mission durant un mois et qu’est-ce que ce fut bon. Depuis quelques années, je me rendais à ce salon du Livre en tant que visiteur et là je faisais partie de l’équipe. Je me suis donné, quitte à en avoir des valises sous les yeux. Et pour le coup, j’ai plus envie de dire que je faisais partie d’une troupe, une colonie de vacances. Presque une famille. L’événement littéraire belge immanquable par excellence.

Des gens extraordinaires, de belles personnes, qui réalisent un travail de fourmi. Des personnalités fortes, de belles rencontres, des moments d’angoisses mais toujours soudés et présents les uns pour les autres.

Arriver dans l’équipe comme un cheveu dans la soupe et se faire des amis, c’était ça, en fait. De la folie, du sérieux aussi mais surtout des bons moments. Quatre jours de Foire que je n’oublierai jamais, qui m’ont fait vivre quelque chose de fort, d’intense et à la fois inoubliable.

La Foire c'était une demande spéciale d’Amélie Nothomb pour l’accompagner tout le long du salon, mes copines blogueuses de France qui sont venues. Estelle, Cécile, Noémie, Solenn, Marine, et Camille. Mais aussi Jenna et Amandine que j'ai adoré (re)voir. Des soirées extraordinaires. Une chemise à cœurs pour la Saint-Valentin. Revoir et déconner avec mon amoureuse Aurore. Viens, on s'aime, on s'en fout. Parce que le vert me va bien et que son sourire est charmeur. Un rendez-vous entre blogueurs dans un bar presque caché. Un arrêt de vingt minutes à peine à Paris juste pour un aller/retour.

Très peu d’heures de sommeil, de beaux échanges entre tous. De nouvelles collaborations, de superbes découvertes. Un super débat sur l’impact des réseaux sociaux sur le marketing du livre. Un super flirt flamand. Un enregistrement en direct pour la radio. Une chemise avec des cœurs pour la Saint Valentin. Passer un moment intime avec Estelle autour de mon dernier coup de cœur littéraire. Revoir Bart, Adeline, Philippe, Jeroen et Isabelle, mes copains auteurs. Flirter avec Isabelle Wéry ! Une chemise très froissée pour ma participation au débat. Du soleil tout le le long des quatre jours.

Une bienveillance incroyable, des taxis, des auteurs et une programmation unique. Revoir les copains flamands (Els, Yannick, Rein et Carla). Des sourires. Des débats enrichissants. La Foire c’était aussi un direct à la radio, vous rencontrer dans les allées, vous qui me suivez. Des coupes de champagne. Plein de bulles. Y compris dans les yeux. Des rencontres encore et toujours. Des larmes de joie. Un dernier voyage en taxi pour la maison et des souvenirs plein la tête.

Un article décousu, parce que cette édition était la plus folle de toutes celles que j’ai pu vivre en tant que simple visiteur.

Merci à l’ensemble de la troupe pour sa confiance, sa bienveillance, ses sourires, ses moments suspendus. Merci à Laura pour ses "tu as fait des photos ?" et sa bonne humeur constante, à Grégory pour ses derniers instants de complicité, à Camille et Agathe pour leur folie et ses instants au téléphone (non, c'est monsieur ici). Merci à Christine, la maman de toute la team. Merci à Gaëtano d'être celui qu'il est et pour ces deux trois flûtes de trop. Merci à Sarah, d'y avoir crû et de si bien me connaître et de me faire grandir de plus en plus chaque jour.


Un merci tout spécial à Elisabeth, à qui je dois tellement sans qui tout cela n'aurait pu voir le jour.

Une semaine écrite dans mon cœur à l’indélébile. Une colonie de vacances qui s’achève.

Ou presque.

À l’année prochaine !