Rechercher
  • François

RENCONTRE AVEC FANNY DESCHAMPS - FOCUS ÉDITION

Versant Sud jeunesse est une branche des éditions Versant Sud, une maison d'édition bien de chez moi vu qu'elle est située à Bruxelles, à deux pas de mon appartement. Rencontre avec Fanny Deschamps, éditrice et chroniqueuse littéraire qui nous raconte l'histoire de ce projet dont le but est avant tout de donner du beau à voir aux enfants.

Elles sont deux, elles rayonnent, elles font un travail de fou, girl power. D'un côté, Élisabeth Jongen, éditrice, qui a entre autres collaborer aux Éditions Jacques Antoine et De Boeck Université. En 2001, la linguiste de formation prend le pari fou de fonder sa propre maison d'édition, Versant Sud. Élisabeth a vécu pendant un certain temps en Amérique... tout s'explique ! De l'autre côté, nous avons Fanny, l'éditrice jeunesse qui est celle que je rencontre autour d'un thé au bar Le Pantin situé à Ixelles près de la place Flagey. « Un bar où elle a passé sa jeunesse » me confie-t-elle. Romaniste de formation, Fanny a pendant longtemps exercé le métier de libraire dans les rayons de littérature jeunesse et bande-dessinée [Libris Agora Fort-Jaco et Louise, Le Rat Conteur à Woluwé-Saint-Lambert]. Aujourd'hui, elle est également chroniqueuse littéraire. Dans cet article, va être principalement évoquée la branche jeunesse, un domaine qui me passionne de plus en plus, et plus particulièrement les albums destinés aux plus petits. La maison d'édition Versant Sud propose des albums de grande qualité avec des thèmes intéressants et des leçons à tirer. Je parle d'ailleurs de quelques-uns des ouvrages sur mon compte Bookstagram [pour les plus curieux].

Découvre le catalogue ici « Il est important pour nous de mettre de jeunes talents à l'honneur » C'est en 2016 que la partie jeunesse est créée au sein de cette maison d'édition indépendante qui publiait déjà des ouvrages sur l'histoire, les voyages, la musique mais également des guides de Bruxelles. Très vite, Élisabeth et Fanny, qui travaillent ensemble [un infographiste les aide également] pour choisir les nouveaux talents qu'elles publieront, décident de mettre à l'honneur de jeunes artistes tout droit sortis de leurs études. « Cela nous tient très à cœur de mettre des jeunes à l'honneur d'autant plus qu'ils ont une approche bien différente concernant l'album jeunesse. C'est un pari fou, mais on aime prendre ce risque. » J'ai voulu en savoir plus sur ce logo, cet œil/point-virgule que je trouve très sympathique. La vérité c'est que le logo de la maison d'édition créée en 2001 est un point virgule. Pour la partie jeunesse, ce sont les trois premières illustratrices publiées au sein de la maison d'édition [Camille Van Hoof, Paola De Narvaez et Noémie Favart] qui ont imaginé le logo redessiné à la main, ensemble. C'est donc dorénavant un œil/point virgule imparfait qui est ajouté sur la tranche et le bas de chaque album, accompagné de la mention 'Versant-sud' écrite à la main, pour rappeler cette écriture d'enfant. Parmi les albums destinés aux plus petits, une collection m'intrigue et me fascine, la collection des albums 'Les pétoches' qui sont des albums qui vous donneront la chair de poule ! Fanny m'en parlera de manière un peu plus détaillée en feuilletant quelques livres de la collection avec lesquels je repartirai quelques minutes plus tard. Je vous invite vivement à découvrir ces ouvrages et notamment Tibor et le monste du désordre, si vous ne savez plus de quelle manière convaincre votre bambin de ranger sa chambre.

TROIS QUESTIONS À FANNY DESCHAMPS EN TANT QU'ÉDITRICE, DE QUOI ÊTES-VOUS FIÈRE ? Tout d'abord, que ce soit un vrai travail entre les auteurs, illustrateurs, artistes et nous. Nous accompagnons l'album/l'auteur de sa création à sa parution en passant par sa promotion. C'est un véritable travail de confiance. Après, je suis également très fière de toujours pouvoir proposer des albums encore plus beaux et très qualitatifs avec de vrais messages. Il y a beaucoup de thèmes très variés, les fins des albums sont assez ouvertes afin que les plus jeunes puissent en tirer des leçons et aiguiser leurs esprits. COMMENT S'EST PASSÉE VOTRE VENUE À LA FOIRE DU LIVRE DE BRUXELLES ? Très très très bien ! Nous étions dans ce fameux carnet de route qui permet aux personnes de suivre un certain parcours sur le salon pour éviter de s'ennuyer ou de ne pas savoir que faire. Je proposais aux enfants un exercice d'écriture autour des oiseaux, un animal mis en avant dans l'un de nos albums. Ils ont vraiment adoré l'exercice et se sont volontairement pris au jeu, loin d'en être un. COMMENT VOUS SENTEZ-VOUS AUJOURD'HUI DANS VOTRE TRAVAIL ? Tellement contente ! On travaille, on s'amuse, on découvre de véritable perles. J'ai très très hâte de découvrir la suite. Vous l'aurez compris finalement, cette maison d'édition publie des ouvrages pour petits et grands, qui font du bien, qui font sourire, qui feront en sorte que l'on passe une belle fin de soirée seul ou près d'un petit lit.