Rechercher
  • François

MERCI DELPHINE 🌷- « Les gratitudes », Delphine de Vigan, 2019.

Delphine, vous m’avez touché. Une fois encore. Je ne sais comment vous remercier.


« L’expression de votre gratitude. Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. Parfois, il est trop tard pour s’en rendre compte. »


Michka ou Michk'. Un dé à coudre de whisky par jour. Une vieille dame qui a beaucoup voyagé pour son travail. Qui faisait des reportages photographiques pour des magazines et plus tard qui a travaillé comme correctrice pour un journal. L'importance capitale des mots. La peur des maux.


Son quotidien lui échappe, elle est désorientée parfois. Elle confond les mots. Et les emploie à tout va. Elle vivait seule, de manière autonome. Elle lisait, regardait la télévision, recevait des gens. Une vieille dame aux allures de jeune fille.


Marie, c’est une jeune femme proche de Michka, sa voisine du dessus. Sa mère est morte dans un accident de voiture et Michka a décidé de la prendre sous son aile. La fille qu’elle n’a pas eue.


Marie viendra un jour où elle ne se sentira pas bien, elle a peur. Peur de vieillir, de perdre son langage. Elle a appelé l’assistance à l’aide de son bracelet. À partir de ce jour, elle ne pouvait plus rester seule.


Nous suivons, à travers le regard de l’orthophoniste Jérôme et celui de Marie, le quotidien de Michk’ dans cet Ehpad. Avec son imagier, son cahier et son stylo, Jérôme vient dans sa chambre. On peut ralentir les choses mais on ne peut pas les arrêter. Des hallucinations, des rêves. Il est son confident. Elle se fiche de ses exercices.


Si il y a bien une chose que j’ai apprise avec cette lecture c’est de toujours dire aux gens ce qu’on doit leur dire avant qu’il ne soit trop tard. Et de profiter de chaque moment, car plus tard, certaines choses sont impossibles. Dire, bien plus que remercier.


Je tourne la dernière page, le sourire aux lèvres, les larmes qui coulent sur mon visage, face à ce coup de cœur tantôt comique, tantôt bouleversant, que je recommande et que je ne suis pas prêt d’oublier.