Rechercher
  • François

LES LIVRES AIMÉS DE L'ÉCOLE 2/5.

Bonjour à vous ! Comment ça va ? Aujourd'hui, je vous parle d'un deuxième livre recommandé par un professeur de français durant mes années d'études dans le secondaire. À 14/15 ans, lorsque j'étais en troisième année, nous avions comme lecture imposée le livre Parvana, une enfance en Afghanistan de Déborah Ellis.


Je crois que c'est l'histoire qui m'a le plus marqué, toutes années confondues. Ce livre est loin d'être une histoire heureuse. Parvana est une jeune fille de onze ans. Elle n'a jamais connu la paix dans son pays. Un pays où la guerre règne depuis plus de vingt ans. Chaque jour, les bombes tombent, les mines explosent, les gens crient, les gens meurent. Elle ne peut sortir de chez elle sans voile et sans homme (père ou mari). La fillette va très vite être tentée de braver ses interdits. Elle va tout faire pour, quitte à se faire passer pour un homme en changeant d'apparence physique. L'histoire d'une jeune fille courageuse, au caractère fort, déterminée à soulever le pouvoir des femmes, entre autres. Lorsque j'ai lu ce roman, destiné à public jeune mais qui peut aussi bien satisfaire les adultes, j'avais l'impression de vivre avec Parvana. D'être là, près d'elle, de vouloir la soutenir. Encore et toujours aujourd'hui. Je me souviens avoir demandé à mes parents de m'avoir acheté la suite de ce livre en plusieurs tomes. C'est émouvant, touchant, passionnant, révoltant, à lire, à partager. Et toujours d'actualité... « Les bombes faisaient partie de la vie quotidienne de Parvana depuis qu'elle était née. Tous les jours, toutes les nuits, on entendait les roquettes tomber du ciel puis une maison qui explosait. Sous les bombes, les gens se mettaient à courir. D'abord par ici puis par là ; ils tâchaient de trouver un endroit où ils auraient la vie sauve. » (Je viens de découvrir que le film a été adapté pour le cinéma). Tu l'as lu ?