Rechercher
  • François

COUP DE CŒUR ❣ - « Une vie entre deux Océans, M.L. Stedman, 2013.

Lorsqu'il revient sur les terres australiennes après avoir affronté les atrocités de la première guerre mondiale, Tom Sherbourne retrouve le calme et la sérénité grâce à son métier de gardien de phare.



Ce phare, en couverture du livre, c'est celui de Janus, une petite île encerclée par deux océans.

Lorsqu'il se rend à Point Partageuse, non loin de là, il fait la connaissance d'Isabel. Ils s’aiment. Très vite, ils se marient. Tout va très bien pour eux, si ce n’est le fait qu'ils n'arrivent pas à avoir d'enfant. Deux fausses couches, un bébé mort-né. L'enfer.


Contre toute attente, un bateau échoue près du phare avec à son bord un homme mort et un bébé, lui, vivant. Une petite fille... qu'ils nommeront Lucy.


Doivent-ils avertir les autorités ? Que vont-ils faire du cadavre ? Est-ce le père de l'enfant ? Où est la mère ? Que faire de l'enfant ?


J'ai entendu parler de ce livre des centaines de fois. Il a d’ailleurs reçu le prix littéraire des lecteurs du Livre de Poche en 2015 et été adapté au cinéma.

Une pastille sur la couverture annonçait la couleur : « Plus de 2 millions de lecteurs ». J'en avais entendu que du bien, au risque d’être déçu.


Quelques années plus tard, me voilà devant cette histoire que j'ai trouvé sublime. Je n'ai pas directement été pris, plongé dans l'histoire pourtant.


Une merveille, un bijou. Par instants, on a l'estomac en vrac, le ventre qui se serre. À d'autres, on sourit ou les larmes veulent tomber. De la compassion, j'en ai ressenti aussi. Énormément.

Que va-t-il advenir de cette gamine en perte de repères ? C'est horrible lorsque votre véritable fille ne vous appelle pas "maman", enfin, je crois... À lire !


« La vie pouvait vous arracher ce que vous chérissiez, et il n'y avait alors plus aucun moyen de le récupérer. C'est ainsi que grandit en elle un sentiment d'urgence, un besoin de saisir une occasion. Avant tout le monde. »