Rechercher
  • François

COUP DE CŒUR ❣ - « Chanson Douce », Leïla Slimani, 2016.

Une mère ne devrait jamais connaître la mort de son enfant. Dès la première page, l'horreur est dévoilée, rien n'est doux. Un épilogue foudroyant qui vous laissera sans voix.


Aujourd'hui, Myriam a écourté une réunion et reporté d'autres choses du boulot à demain. Les dossiers attendront. Elle est rentrée plus tôt que prévu, ligne de métro 7, assise sur un strapontin.

Elle voulait à tout prix faire une surprise aux enfants, et pour ça, elle s'est rendue à la boulangerie. Elle a acheté une baguette, un dessert pour les enfants et un cake à l'orange pour la nounou, son préféré.

En rentrant, elle voulait les emmener faire un tour de manège, ils adorent ça. Elle s'imaginait faire les courses en famille avec Adam qui sucerait un pignon de pain dans sa poussette et Mila qui ferait tout pour avoir un jouet.

Aujourd'hui, Adam est mort. Mila succombera. Pour quelles raisons leur nounou Louise a-t-elle commis le pire ?

Véritable roman à suspense qui mérite sans aucun doute toute cette ovation, j'ai sans doute très bien fait de le lire plus tard que la grande majorité. Et même si Leïla Slimani dévoile dès le départ la fin de cette histoire, elle arrive à tenir (parfaitement) en haleine son lecteur. Un choix audacieux, difficile et si bien réussi.

Un roman bien ficelé, captivant et qui dévoile en filigrane les tribulations des nounous, ces deuxièmes mamans sans aucun doute indispensable.

« Cette nounou, elle l'attend comme le Sauveur, même si elle est terrorisée à l'idée de laisser ses enfants. Elle sait tout d'eux et voudrait garder ce savoir secret. Elle connaît leurs goûts, leurs manies. Elle devine immédiatement quand l'un d'eux est malade ou triste. Elle ne les a pas quittés des yeux, persuadée que personne ne pourrait les protéger aussi bien qu'elle. »