Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Mon ancêtre Poisson », Christine Montbalbetti, 2019.

Jules Poisson. C'est le prénom de son arrière-arrière- grand-père. Sa vie est une série de petits romans, incluant ceux que la famille s'est imaginés. Ce roman sera donc un roman troué. 🐠


Jules naît en 1833 et mourra en 19. Il aura eu une longue vie. Il connaîtra toute la guerre 14 et d'autres événements majeurs de l'Histoire. C'était un jeune jardinier du Jardin des Plantes de Paris devenu grand botaniste. Il y avait aussi sa femme, Sophie, qu'il avait rencontré en Corse.

Avec ses idées, son imagination et ses envies, c'est un roman hypothétique qui se dessine. Le sien. Un jour, elle a reçu une photo de Jules. Le visage sérieux, les traits lourds, les mains larges et épaisses.

De l'intime dans la fiction. Un très beau roman pour un plaisir de lecture garanti. Des images qui se dessinent, un passé peut-être retrouvé, quelques anecdotes disséminées pour un moment que l'on souhaite prolonger.

• « Une fois encore, j’imagine ta silhouette dans les allées, et c’est comme si je marchais dans ton sillage. Je t’emboîte le pas, ta silhouette devant moi est très floue, presque invisible, un souffle, un déplacement d’air, une bouffée de vent. Je pose mes semelles dans tes traces, je reproduis tes parcours et pourquoi est-ce que je sens en mettant mes pas dans les tiens, toujours aussi troublante et vivace, cette tendresse en toi ? »