Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Même pas moi », Stéphanie Murat, 2019.

L'histoire d'un amour déchu et du désespoir. De la perte, de la reconstruction de soi, du désarroi. Des chances. De la vie.

Pierre a quitté Elsa. Elle ne s'en remet pas. Elle déménage grâce à l'aide de déménageurs bretons. Elle fera croire qu'elle double des voix, quitte à la prêter pour une chatte dans une publicité.

Elle rêvait d'être comédienne. Aujourd'hui, elle est cachée, son visage et son corps, en entier.

Elsa a des idées noires : elle pense au suicide. Pour se sauver, tous les remèdes sont bons. De la psychanalyse au lifting en passant par la voyance depuis son téléphone (qui lui coûtera un pont), le voyage au bout du monde et les rencontres via le net.

Elsa se souviendra. De son enfance, de son décalage face à la société, de son adolescence, de ses folles soirées au Palace, une des boîtes de nuit les plus folles de la capitale française.

Un roman tantôt drôle, tantôt jubilatoire, où l'autodérision est de mise. Une écriture très orale, assez directe. Un roman qui vous fera passer un bon moment de lecture.