Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Le temps est assassin », Michel Bussi, 2016.

Cette histoire écrite par Michel Bussi, se déroule en Corse, île de la beauté.



Clotilde Idrissi a vécu un drame lorsqu'elle était adolescente. 27 ans auparavant, un accident de voiture a eu lieu. Cet accident a tué ses parents, et son frère. À nouveau sur les terres de l'accident en 2016 avec son compagnon et sa fille, Clotilde va découvrir la vérité sur ce drame qui aurait pu lui coûter la vie à elle aussi.


Pendant ce temps-là, son journal d'adolescente a disparu, aux mains... de qui au fait ?


Que ce fut long... J'ai déjà lu pas mal de livres de Bussi mais là... c'est une déception. Du moins, c'est loin d'être mon préféré. Je suis d'ailleurs étonné étant donné que c'est un auteur qui arrive toujours à me surprendre habituellement !


Après deux-cent pages, je me suis dit : "mais en fait, il ne se passe vraiment pas grand chose" et les alternances entre 2016 et 1989 m'ennuyaient pas mal. Où était le suspense de Bussi auquel je suis pourtant si habitué ? Et ces incroyables rebondissements ?


Dénouement beaucoup trop tiré par les cheveux pour moi... Dommage !


« Le bonheur, c'est simple, il suffit d'y croire ! Les vacances servent à ça, le ciel sans nuage, la mer, le soleil. À y croire. À faire le plein d'illusions pour le reste de l'année. »