Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Le sang d'une autre », Dominique Van Cotthem, 2017.

2015. Anne-Marie Germay a 70 ans et vient de perdre le grand amour de sa vie, Philippe. Anne-Marie décide de raconter à sa fille Louise son passé et de libérer ce terrible secret qu'elle garde en elle depuis de trop nombreuses années.

Lui raconter ses origines, lui raconter sa famille, lui dire la vérité. Anne-Marie a quitté la Belgique en 1967. Elle est partie vivre en Espagne, à d'Avila. Pour revenir ensuite en 1972. Pour quelles raisons est-elle partie sans se retourner ? Pour quelles raisons est-elle revenue ? Arrivée en Espagne, Anne-Marie sera accueillie par une famille. Elle s'attachera à eux et deviendra une passionnée de la danse locale, le Flamenco, en compagnie de Diego, l'homme qu'elle essayera d'aimer. Un roman passionnant, où l'amour, la mort, la séparation, le pardon et la guerre se côtoient. Des instants d'espoir, des moments de joie, des envies de danser le flamenco. Un hymne à la vie. « Il tentait de garder pied dans le lac immense de sa vie, parce que, ce soir-là, il ne trouvait pas la force d’en affronter les profondeurs, il se sentait épuisé. Il savait que s’il prenait le large, les vagues risquaient de l’avaler, dans la solitude des mouvements de survie quand quatre membres s’agitent confusément pour s’accrocher au vide, comme les pattes d’une mouche allongée sur le dos qui s’obstine, malgré l’impuissance des gestes à prolonger son agonie. Il voulait garder pied en restant sur la berge, parce que, ce jour-là, il ne savait pas nager. »