Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Le berceau », Fanny Chesnel, 2019.

Joseph Lecerf, 60 ans, veuf, est un agriculteur, amoureux de ses terres en Normandie. Il devait être un grand-père comblé comme les autres. Son fils Emmanuel est décédé avec son compagnon Béranger dans un accident d'avion. Ils avaient une mère porteuse, Abigail, pour leur enfant à venir.


À la mort de son fils, il n'hésite pas une seule seconde à aller à la rencontre de cette mère porteuse et de sa petite-fille à venir. Au début du roman, il est en train de lui construire son berceau, de ses propres mains.

Que va devenir ce petit être qui va se retrouver sans parents ? Joseph part au Canada avec l'espoir de recueillir le bébé. Aux premiers abords, Abigail ne le voit pas d'un très bon oeil, en plus de la loi canadienne et l'âge de Joseph. Le grand-père sera alors prêt à tout pour donner tout le meilleur à sa petite fille.

Un plaisir de lecture qui vous parlera d'amour, de deuil, de sexualité, de famille et du rôle des parents. On s'attache à Joseph, alias Bichon, à tel point qu'on n'a plus envie de le quitter. Un roman tendre, que je vous conseille.

« Avoir envie de bien faire étant la meilleure façon de ne pas y parvenir, tout s'est auréolé bientôt d'une culpabilité encombrante. »