Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « La Reine, la Loi, la Liberté », Linda Vanden Bemben, 2019.

Alerte premier roman belge. La Reine de ce roman est Anne-Omalie. Elle est née le 29 février, de parents indécis. Chaque année, on lui demande si elle préfère fêter son anniversaire le 28 février ou le 1er mars. Elle a vécu une enfance heureuse à la campagne.


Aujourd'hui, elle vit seule dans un appartement qu'elle a acheté suite à sa rupture avec Pierre-Henry. Un gars qui avait tout si on oubliait le fait qu'il fumait son premier joint avant même de se lever et éteignait le dernier au lit.

Anne-Omalie n'aime pas les gens qui imitent les guillemets avec les mains. Parce que ça relève de l'écrit. Nous n'imitons ni les points ni les points d'interrogation.

Elle est interprète judiciaire à Bruxelles, et nous la suivons au quotidien, dans ses missions, sa vie privée, sa vie sentimentale.

Un jour, elle mélangera privé et professionnel au profil de l'amour. Elle aura des rendez-vous avec un love coach qu'elle connaît bien pour trouver l'homme idéal...

Un très court roman d'une auteure belge qui se dévore. On regrette même qu'il soit terminé. Des sujets lourds à porter, des événements accablants et une écriture légère. Un ton juste, un peu de folie pour un ensemble réussi.