Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « La gaiëté », Justine Lévy, 2015.

Déf. Nom féminin, Comportement, état d'esprit d'une personne animée par la joie de vivre, la bonne humeur. Synonymes : enjouement, entrain, joie. Un sentiment qui ne se commande pas de manière systématique.


Justine Lévy se raconte à travers cette tristesse permanente qui la condamne. Elle craint avant tout que ce malheur soit transmis à ses enfants maintenant qu'elle est mère. Depuis la naissance d'Angèle, sa fille, elle s'est promise de ne pas donner cette mélancolie qui venait de sa propre mère.

Immersion dans la vie d’une femme peureuse face à la vie. Peur des kidnappings, du moustique-tigre, de la pollution, du racket, des chevaux, peur d’elle aussi, des autres, de ses enfants, du paraben. De la vie.

L'auteure lève le voile sur différentes étapes de sa vie entre les difficultés d'un deuil et le rôle de la bonne mère. D'un trait, d'un souffle, entre longues phrases et émotion. Croyez-moi, les garçons ne sont pas solides. Ce don que vous avez pour faire ressentir chaque chose, chaque mot.

« Il y a des gens qui pensent que ça fait mûrir, d'avoir des enfants, moi je trouve que ça vous met surtout face à votre propre enfance, tiens prends ça dans la gueule, je me revois, petite, ne sachant pas vraiment jouer, ne sachant jamais comment faire pour prendre la vie moins au sérieux, j'adorais les camions de jouets que mon père me rapportait de ses voyages, ça avait l'air de lui faire tellement plaisir que ça me faisait plaisir aussi, mais ce que j'aimais surtout c'était rester au contact des adultes, m'imprégner d'eux, les écouter, somnoler, ne jamais m'endormir tout à fait, m'accrocher au jour au cas où leur viendrait l'envie subite de me quitter pendant la nuit, être toujours prêtre à les suivre, ne jamais être seule, donc pas tellement jouer. »