Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Arrête avec tes mensonges », Philippe Besson, 2018.

Je suis tombé pour la deuxième fois en admiration après la lecture de ce livre de Philippe Besson. Ceci est loin d'être un mensonge. Un magnifique roman dans lequel l'auteur se met à nu, sans filtre, avec beaucoup d'émotion et de justesse. Un véritable cadeau.


2007, au sein du hall d'un hôtel à Bordeaux, Philippe Besson discute avec une journaliste autour de son dernier roman publié. En pleine interview, le voici happé par un jeune homme, qui se prépare à sortir de l'hôtel. Quelqu'un qu'il pense reconnaître même si au fond de lui, il pense que c'est impossible. Il crie son nom. Thomas.

En 1984, Philippe est un adolescent de 17 ans plutôt timide, un élève modèle, de Barbezieux. Dans la cour, il remarque un jeune garçon. Thomas Andrieu. L'inaccessible. Le ténébreux Thomas Andrieu.

Les cheveux en bataille, élancé, au regard noir et assez distant. Philippe ne veut pas que l'attirance qu'il éprouve pour ce garçon se sache d'autant plus qu'il paraîtrait qu'il soit, lui aussi, branché par les hommes. Thomas ne l'accepte pas, ne se l'avouera jamais.

Un roman où le désir va surgir, d'un côté comme de l'autre, avant que la passion prenne place entre période de souffrance et ébats sexuels. Un roman court, saisissant, intense, brillant, puissant, à lire. Je suis si heureux de découvrir votre oeuvre, cher Philippe. Merci à vous, de m'avoir directement conseillé ce roman lors de notre première rencontre.

« Je ne sais pas que je n'aurais plus jamais dix-sept ans, je ne sais pas que la jeunesse , ça ne dure pas, que ça n'est qu'un instant, que ça disparaît et quand on s'en rend compte il est trop tard, c'est fini, elle s'est volatilisée, on l'a perdue. »