Rechercher
  • François

CHRONIQUE 📝 - « Après la fête », Lola Nicolle, 2019.

Je ressors de cette lecture déçu. Déçu ne pas l'avoir appréciée. Pourtant, j'étais convaincu que j'allais adorer. Et non, je suis passé totalement à côté, en ayant du mal à le terminer.


Antoine et Raphaëlle se sont rencontrés durant leurs études de lettres en banlieue parisienne. Ils sont ensemble et leur relation se brise face à la dure réalité du marché du travail.

Un roman qui rend compte de la vie. Après les études, la découverte de l'amour, la fête, il est grand temps de faire la conclusion de tout ça. Raphaëlle plonge dans ses souvenirs, et confie à Antoine sa vision des choses sur leur histoire.

Un roman qui montre que le passage entre l'adolescence et le fait d'être adulte peut s'avérer difficile. Que les classes sociales divisent véritablement notre monde.

Une histoire d'amour banale, qui finit comme beaucoup d'histoires d'amour. Une écriture qui ne m'a pas transporté. Certains diront qu'elle est poétique. Navré, je ne saisis pas. Et pourtant il plaît à beaucoup de gens, et je dois dire que tant mieux.

« Toujours, on se dit qu'ils auraient pu durer, ces instants-là, appartenir à la majorité. Qu'ils n'éclatent plus au hasard, qu'ils soient domestiqués, prêts à être convoqués lorsque je m'ombrais et que tu trébuchais. »