Et si je vous proposais un livre fabuleux ?

Il y a des livres comme ça qui arrivent sans aucun doute au moment parfait. Le roman de Flavie Flament était une magnifique rencontre.

Un récit qui me donnait envie de relire certains passages à voix haute, plusieurs fois parfois. Parce que c’était beau. Une histoire douce, poétique, avec un choix des mots précis. Parce que c’était fabuleux.
 

Emma restaure des tableaux. Pour ses tableaux, elle se donne. Nettoie, redonne de la couleur, de la profondeur. Elle restaure un désir, des souvenirs. Elle a croisé cet homme en allant chez son boulanger comme chaque jour. Augustin. Son sourire, elle ne l’oubliera jamais.
 

Quand ses garçons lui font la joie de passer dans son atelier, ce sont des rires, de la malice et de la poussière. Ils allument le transistor à fond les ballons et se vautrent sur le canapé deglingué de la cour.
 

Et puis le confinement est arrivé. Lui l’a passé en Bretagne, loin d’elle. Comment faire perdurer le désir sans se voir ? De quelle façon faire naître la passion, l’amour, l’étreinte ultime ? Que va-t-il se passer quand il sera temps de se retrouver ? Un roman au temps du confinement sur le manque et l’attachement en délicatesse.

Retrouve mon moment d'échange avec Flavie Flament sur IGTV !